Actualités Web

Polyclinique limoges : Thomas Roux

À Limoges, ville française située en Nouvelle-Aquitaine dans le Grand Sud-Ouest du pays, le centre hospitalier Esquirol est connu pour prodiguer des soins psychiatriques. Il peut compter sur de nombreux médecins spécialisés dans le domaine. Cette polyclinique a vu passer plusieurs directeurs, mais s’il y en a bien un qui a eu un passage singulier, c’est Thomas Roux. Pendant sa carrière de directeur du centre hospitalier Esquirol à Limoges, Thomas Roux a su faire bouger les choses, aussi bien  au sein de la polyclinique, que dans les mentalités du grand public.

L’idéal de Thomas Roux

Pour Thomas Roux limoges, le rêve d’hier, c’était de devenir ce qu’il est aujourd’hui ; à savoir directeur de centres hospitaliers. Cette vocation lui est née du désir d’aider ses semblables grâce au secteur de la santé ; qu’il s’agisse de santé physique, ou de santé mentale. Pourtant, il n’a pas choisi de devenir médecin et la raison est simple : bien que les médecins soient très proches des personnes à aider, ils n’ont pas le pouvoir de décision et doivent composer avec de maigres budgets annuels, malgré la demande grandissante.

D’un autre côté, la direction d’un centre hospitalier est un métier qui requiert une personne capable de polyvalence. Cette personne doit pouvoir établir des plans stratégiques solides pour le compte de l’établissement qu’elle dirige, déceler et apporter des solutions aux failles qui y sont présentes. Le poste parfait pour Thomas Roux qui désire changer la vision du grand public sur les maladies psychologiques, valoriser le travail abattu par les professionnels de la santé et leur fournir de meilleures conditions de travail.

Le passage de Thomas Roux à Limoges

Après ses études, avec la même ambition et des années d’expériences professionnelles en plus, Thomas arrive à Limoges en tant que directeur du  centre hospitalier Esquirol (spécialisé dans la santé mentale). Avant son départ de ce poste (plus d’informations sur ce site), ses actions ont été d’un grand bénéfice pour la ville.

Sa vision première était de trouver le moyen de prodiguer de la qualité dans les soins fournis aux malades et d’améliorer les efforts consentis en matière de prévention. Autrement dit, il cherche à identifier rapidement les signes annonciateurs d’une maladie mentale, afin d’opérer une prise en charge aussi proche que possible du milieu de vie des patients.

Grâce à plusieurs interviews, il a énormément contribué à changer la vision ordinaire de la plupart des personnes sur les centres de santé de cet acabit. Moins de personnes pensent aujourd’hui que les centres de santé psychiatriques renferment des personnes dangereuses attachées à un lit. Aussi, ses actions ont-elles permis une meilleure considération de la santé mentale de la part des autorités gouvernementales.

Durant la période stressante de la pandémie du Covid-19,  les méthodes de Thomas Roux ont été d’une grande aide pour beaucoup de français à Limoges et ailleurs.